Pas moins de 9 titres alarmistes : peu de participants, faible participation, manque d'acteurs, participation modeste, web 2.0 ne motive pas, la participation, le web 2.0 zéro. faussement collaboratif, n'intéresse personne...

C'est une étude présentée lors de la conférence Web 2.0 Expo qui se tient en ce moment à San Francisco, sur l'adoption du web 2.0 qui met la panique dans la blogosphère. Les pratiques collaboratives ne seraient pas rentrées dans les moeurs ! Oulàlà, c'est la fin du monde ! Et puis ça fait sale web 2.0, d'ailleurs il faut plus en parler !

Je crois qu'il est temps de se réveiller un peu. Le web 2.0 vient à peine de naître qu'on veut l'enterrer ?
C'est sûr que si on laisse pas sa chance au web, de pénétrer les usages, ça ne prendra jamais !

"Le début des années 1990 marque, en fait, la naissance d'Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui " c'est ce que Wikipédia s'accorde à dire pour ce qui est de la date de naissance du web.

Voilà donc 17 ans que le web existe. Qu'en est-il de l'adoption du web ?
Je ne veux pas dire vous, professionnels du web, je veux dire Monsieur tout le monde. Votre boulangère, votre plombier, vos frères, soeurs, vos parents, vos voisins...depuis quand et pourquoi utilisent-ils le web ?

Dans les entreprises, combien ont encore une page HTML de type site créé par les pages jaunes ou site statique, inchangé depuis plus de 5 ans ?

Ce que l'on est parvenu à faire, en 17 ans, c'est de faire entrer cet outil dans les moeurs. Les personnes savent en gros, à quoi ça sert.
Couchepin, conseiller fédéral de la Suisse, décrit Internet comme une sorte de bras, géant, qui va chercher des informations.

Et ça c'est ce que l'on a fait en 17 ans ??!!

Le web 2.0 existe depuis quoi, 1 an ? 2 ans ? Allez, wikipédia nous parle de 2004.

Comment voulez-vous, qu'en 3 ans, le principe, à peine acquis par les experts de la profession, ai eu le temps de pénétrer dans toutes les entreprises, tous les foyers et nous permette de constater, avec un plaisir certain, que oui, ça y est, une nouvelle ère est bien là !

Soyons sérieux un peu !

Je suis un fervent promoteur du web 2.0 parce que ce qu'il apporte va vraiment permettre de modifier, améliorer les usages et la communication. Je pense que si l'on ne s'y met pas, et vite on va se réveiller un matin avec une migraine telle, que tous les cachets du monde n'y pourront rien changer.

Parce que soyons clairs. Pour adopter le web 2.0 ou disons, ces nouveaux usages du web, c'est pas 17 ans dont nous allons avoir besoin.

Pourquoi ?

  • Le maillage internet est fait et plus aucune entreprise ne se dispense d'avoir un site.
  • La haut débit et le taux d'équipement dans les foyers fait que nous sommes prêts, en terme d'infrastructure, à utiliser ces technologies
  • Le mouvement qui se produit, la collaboration, est en résonance avec ce qui se passe dans le monde : émergence du 5ème pouvoir
  • La prise de conscience que les entités représentant n'ont plus le pouvoir absolu incite les gens à imaginer une 3ème voie et va précipiter un engagement rapide des gens (aller au bout de ce que l'on croit être juste)
  • Les jeunes, nés avec internet, nous poussent vers de nouvelles utilisations : mobiles, contenus riches, messageries instantanées... car c'est pour eux complètement intégré à leur manière de vivre.
  • L'effet papillon enfin : regardez comme une simple statistique met le feu aux poudres ? Un blog assassin, une série de mauvais commentaires comme dans les exemples nombreux maintenant de Caillers, Dell, Fnac...et puis c'est des conséquences immédiates, directement visibles et à grande échelle dans la vie d'une entreprise.

Alors, à ceux qui voudraient l'enterrer avant de le voir naître, vous vous réjouissez inutilement.
Aux impatients, laissez le temps et aidez plutôt à l'évangélisation des bienfaits du web version 2.0 pour les entreprises, les écoles, les administrations.
Aux blasés des conférences...benh arrêtez d'y aller et puis bossez sur des vrais projets utiles aux entreprises, des analyses sérieuses des bienfaits, des business model inventifs, des sites internet innovants pour la vie du plus grand nombre.

Parce que j'a rien contre Myspace ou Flickr, mais cela ne change pas ma vie. J'ai besoin de sites utiles, un vrai progrès sur les sites e-commerce, de la nouveauté dans mes administrations, du service à la personne pertinent, bref, des choses qui me font gagner du temps à moi, dans mon travail, dans ma vie de tous les jours....alors comme il y a à faire...benh je vous laisse ;-)